P15. Le migrants africains à l’épreuve de la violence politique dans le pays d’origine: enjeux et défis à l’aune du numérique

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

P15. Le migrants africains à l’épreuve de la violence politique dans le pays d’origine: enjeux et défis à l’aune du numérique

Responsables : Joseph Tchinda Kenfo, CARPADD/ENAP de Montréal (tchinsonkenson@yahoo.fr), Darus Sidoine Keunang, Université de Douala (keunang3@yahoo.fr) et Alphonse Zozime Tamekamta, Université de Yaoundé I

23 mai 2019 de 16h00-17h30 @ C-4019

Descriptif du panel: 

Depuis la fin du 20e siècle les migrations internationales des africains se sont accélérées malgré les politiques d’immigration drastiques imposées par de nombreux pays occidentaux. Les mobiles de cette immigration sont en grande partie économique, sociale, mais surtout sécuritaire à cause de la recrudescence des conflits. Ainsi, par des processus parfois voulus ou non, les migrants africains constituent aujourd’hui une force géo-économique indéniable et parfois un lobby incontrôlable en temps de conflit. En gardant un lien affectif avec le pays d’origine, ces migrants reconfigurent et transposent les clivages nationaux dans les pays d’accueil. Ces clivages qui portent des germes ethno-tribaux ou politiques constituent le socle d’intervention des migrants dans les problèmes internes du pays d’origine et surtout dans les situations de violence politique. Cette intervention, aujourd’hui facilitée par « la fin des frontières » imposée par internet, défie parfois les logiques de souveraineté et la légalité dans le pays d’origine, surtout lorsque les migrations ont été le fruit de la violence étatique. Il s’agit dans ce panel d’interroger l’action des migrants africains dans les conflits qui ont cours dans leur pays d’origine et de voir comment internet y joue un rôle primordial. Autrement dit, quel est le rôle des migrants africains dans les conflits en cours dans leur pays d’origine à l’aune du digital ?