P12. Penser la transition énergétique à l’échelle du territoire: entre reconfiguration technologique et décentralisation politique

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

P12. Penser la transition énergétique à l’échelle du territoire: entre reconfiguration technologique et décentralisation politique

Responsables: Kristina Maud Bergeron, UQAM (bergeron.kristina_maud@uqam.ca), Corinne Gendron, UQAM (gendron.corinne@uqam.ca) et Florence Carré, Institut national de l’environnement industriel et des risques

23 mai 2019 de 16h00-17h30 @ C-5132

Description du panel :

La transition énergétique repose sur un nouveau mix énergétique qui combine des sources renouvelables et est souvent pensée en lien avec un réseau intelligent. Elle s’inscrit aussi dans une reconfiguration territoriale visant à rapprocher la production et la consommation énergétiques, notamment par le biais de micro-réseaux partiellement autonomes. Les nouvelles sources d’énergie renouvelable peuvent être issues d’une production régionale, communale et parfois même individuelle. Avec les réseaux intelligents, une dynamique inédite d’échange énergétique bouscule les logiques de distribution et les besoins de stockage.

Sur un plan technique, les nouvelles sources de production comportent des défis de localisation, de stockage et d’utilisation, sans compter leur articulation dans un mix à l’échelle du territoire de même qu’à celui des collectivités ou, à une échelle plus micro, sur un plan inter-individuel.

Sur le plan de la gouvernance, la gestion d’une production décentralisée pose aussi des défis quant au volume d’énergie produite, aux pics de production et de consommation, au développement et à  la couverture du réseau, ainsi que la participation de nouveaux acteurs aux décisions.

Enfin, d’autres enjeux émergent dont, par exemple, la sécurité d’installations décentralisées, parfois autonomes, la sensibilisation, la connaissance et éventuellement la formation requises en lien avec ces installations, l’accès aux données associées aux flux d’échanges énergétiques et leur confidentialité.

Ce panel vise à explorer les différentes dimensions de la transition énergétique en lien avec le territoire et les modèles de gouvernance susceptibles de la porter.