P11. Trajectoires des controverses et acceptabilité sociale: entre clôture, évitement et conflit

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

P11. Trajectoires des controverses et acceptabilité sociale: entre clôture, évitement et conflit

Responsables : Kristina Maud Bergeron, UQAM (bergeron.kristina_maud@uqam.ca) et Corinne Gendron, Université du Québec à Montréal (gendron.corinne@uqam.ca) et Stéphanie Yates, Université du Québec à Montréal (yates.stephanie@uqam.ca)

23 mai 2019 de 9h30-11h00 @ C-4019

Description du panel:

Ce panel s’intéresse aux trajectoires de l’acceptabilité sociale et à la structuration du débat social dans les situations de controverses techno-industrielles. Il s’agit d’analyser d’une part comment émergent ou sont au contraire évitées des controverses, et d’explorer d’autre part les mécanismes instaurés en vue d’un dialogue social en examinant leur impact sur l’évolution des thématiques ou des projets controversés.

Ces deux volets viendront alimenter une réflexion plus générale sur les modalités démocratiques de nos sociétés, tout particulièrement en ce qui concerne les activités économiques, alors que se multiplient les lieux de concertation ou de dialogue non seulement à l’échelle locale, mais aussi en regard d’enjeux globaux. Ces mécanismes, qui peuvent prétendre au statut d’« instances démocratiques intermédiaires », incarnent la transition de nos démocraties vers des modalités de plus en plus participatives.

Le panel consiste à réfléchir, à partir de diverses trajectoires, à la dynamique des controverses et aux différents types de légitimité mobilisés par les acteurs pour cadrer le débat. Le panel pourra par exemple explorer les trajectoires des industries suivantes : tourbe, mines, intelligence artificielle, nanotechnologies et biologie de synthèse. Il serait aussi l’occasion de se pencher sur le rôle des instances de dialogue intermédiaires dans la structuration du débat social (BAPE, CNDP, ONE, comités de suivi).