P05. Diasporas, élections, politique étrangère

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

P05. Diasporas, élections, politique étrangère

Responsable : Stéphane Roussel, ENAP (stephane.roussel@enap.ca)

22 mai 2019 de 9h30-11h00 @ C-4104

Description du panel :

Compte tenu de la place des diasporas dans le tissu démographique du Canada, et de l’importance numérique de certaines d’entre elles, ces groupes peuvent constituer une clientèle intéressante pour les partis politiques. Comme ces communautés sont parfois susceptibles de faire une différence dans les résultats électoraux de certaines circonscriptions, les partis peuvent tenter de les courtiser en vue de s’assurer de leurs appuis. Pour atteindre cet objectif électoral, un parti peut être tenté de moduler son discours et ses actions de politique étrangère en fonction des attentes des diasporas ciblées. En ce sens, cette stratégie offre un levier à certaines diasporas pour influencer la politique extérieure.

Ainsi, la recherche s’appuie sur une double problématique : les partis ajustent-ils certaines de leurs politiques en fonction des attentes ou demandes des diasporas? Cette stratégie fonctionne-t-elle en termes d’appui et de gains électoraux? De manière plus générale, cette recherche soulève la question de la capacité des groupes représentant une diaspora à exercer une influence sur les politiques gouvernementales.

Pour vérifier ce lien entre la formulation de la politique étrangère canadienne, l’action des diasporas et les résultats électoraux, notre équipe qui constitue le panel proposé ici s’est intéressé aux communications de certains communautés présentes sur les médias sociaux lors de certaines crises les touchant directement, sur l’évolution de l’attitude du gouvernement face à ces crises, et sur les variations des résultats électoraux dans les circonscriptions où ces groupes sont fortement représentés. Quatre communications seront présentées sur ce panel.