Panel A14.4: Comment et pourquoi travailler sur les coulisses de l’action publique ?

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

Panel A14.4: Comment et pourquoi travailler sur les coulisses de l’action publique ?

Discutant·e·s : Laurence Behrer, CPDS, Université de Montréal et Etienne Pénissat, Ceraps, Université de Lille

Quels types de méthodes sont les plus appropriées pour observer les espaces les plus discrets des pratiques politiques et administratives et, plus largement, quels sont les effets de l’accès à certains espaces sur les résultats ?

Il apparaît que la prise en compte des coulisses de l’action publique est susceptible de modifier sensiblement notre appréhension d’un certain nombre de phénomènes sociaux et politiques, invitant également à mieux distinguer ce qui relève des discours publics, des façades institutionnelles, et de l’informel, ces deux espaces entretenant des frontières mobiles et poreuses. Il s’agira dans ce panel de développer une réflexion sur les conditions de l’étude ethnographique, méthode privilégiée pour observer l’informel, entendu ici comme les « règles pragmatiques » souvent inavouables de l’action publique.

23 mai 2019 de 11h15-12h45 @ C-4145

  • Sule Tomkinson, Université Laval (sule.tomkinson@pol.ulaval.ca): Comment appréhender les procédures d’asile?
  • Fabien Desage, Ceraps, Université de Lille et Julien O’Miel, Ceraps, Université de Lille : Des coulisses aux scènes publiques, et vice-versa : ethnographier les (in)formalités de l’action publique
  • Frédéric Mérand, CÉRIUM, Université de Montréal : L’art d’observer les dirigeants
  • Thomas Alam, Ceraps, Université de Lille: Dans les coulisses de l’influence. La contribution paradoxale d’un politiste à la production de l’ignorance