Table-ronde A14.2: Enquêter sur les groupes sociaux subalternes

Congrès de la Société québécoise de science politique 2019

Table-ronde A14.2: Enquêter sur les groupes sociaux subalternes

Animateur : Jean-Gabriel Contamin, Ceraps, Université de Lille
Conférencier invité : Marwan Mohammed, Centre Maurice Halbwachs, ENS (marwan.mohammed@ens.fr)

Depuis les travaux pionniers de l’école de Chicago en sociologie, les chercheur·e·s en sciences sociales ont multiplié les enquêtes consacrées aux groupes subalternes (immigrant·e·s, personnes marginalisées, en situation d’itinérance, classes populaires racisées, populations autochtones, travailleur·se·s précaires), mettant à jour simultanément les processus de domination qui les frappent, et les formes de résistances que ces groupes déploient, de manière souvent discrète.

Si les réflexions sont nombreuses sur les effets ambigus que produit la recherche sur les groupes concernés (du renforcement des mécanismes de dépossession à des formes d’émancipation), elles se déclinent dans des protocoles de recherche (certificat éthique, obtention du consentement des enquêté·e·s) beaucoup plus formalisés au Canada qu’en France. L’objectif de cette table-ronde est notamment de réfléchir aux enjeux éthiques et méthodologiques spécifiques, quand l’enquêteur·trice est confronté·e à des enquêté·e·s en situation de vulnérabilité.

22 mai 2019 de 11h00-12h45 @ C-4145

  • Martin Papillon, CPDS, Université de Montréal (martin.papillon@umontreal.ca) : Peut-on encore faire des recherches « sur » les peuples autochtones ?
  • Julien Talpin, CNRS / Ceraps, Université de Lille : Enquêter sur les discriminations raciales quand on est blanc. Retour sur un dispositif d’enquête par entretiens
  • Elisabeth Greissler, Université de Montréal : L’engagement des jeunes dits « en difficulté » : analyse de stratégies méthodologiques qualitatives